Les bienfaits de l’Aloe vera

Aloe vera bienfaits

L'Aloe vera, une plante indispensable

L'Aloe vera est une espèce d'aloès d'origine incertaine mais cultivée depuis des millénaires en région méditerranéenne, Afrique du Nord, aux îles Canaries et au Cap-Vert.

L'Aloe vera est une plante utilisée en cosmétique depuis 5 000 ans par les praticiens et connue pour ses bienfaits.

La composition de l’Aloe Vera

  • Une écorce épaisse mais souple, avec de petits piquants pour se protéger des attaques extérieures.
  • Une sève jaune, qui a une propriété laxative.
  • Et le mucilage, cette pulpe transparente.

Le Coeur de l’AloeVera qui est extrait à la main pour une garantir une fraîcheur de qualité et ainsi garder toutes ses vertus intactes.

L’AloeVera fait partie de la famille des liliacées, comme l’ail ou l’oignon.

Composition Aloe Vera

Une composition de plus de 150 éléments

LES POLYSACCHARIDES : acemannan, glucomannane (hypoglycémiant) Qui sont les nutriments essentiels les plus intéressants de l’aloe vera

LES VITAMINES : Vitamines A, B1, B2, B3, B6, B9 (acide folique), B12, C, E

LES MINÉRAUX : calcium, potassium, magnésium, sodium

LES OLIGO-ÉLÉMENTS : cuivre, zinc, fer, manganèse

LES ACIDES AMINÉS : L’aloe Vera contient 18 des 22 acides aminés nécessaires à la fabrication des protéines: leucine, lysine, valine…

LES ENZYMES : Ils favorisent la digestion et rendent les radicaux libres inoffensif, par exemple le lipase, salinase, amylase, bradykinase, phosphatase alcaline, …

SUBSTANCES ANTISEPTIQUES : comme le soufre, le phénol,le lupéol, ou l’anthraquinones.

SUBSTANCES ANTALGIQUES : le lupéol, le magnésium, l’acide salicylique.

SUBSTANCES ANTI INFLAMMATOIRES

AUTRES SUBSTANCES : acide malique, aloétine, aloénine, acide cinnamique, lignine, saponines, huiles volatiles, choline …

Il y aussi de faibles quantités d’huiles essentielles telles que les saponines, les tanins et l’acide salicylique qui ont des effets anti-inflammatoires et antibactériens. Les stérols peuvent aider à abaisser le cholestérol naturellement.

Le tour du monde de l’Aloe Vera !

En Egypte

En 1550 av-JC, dans le papyrus d’Eber « le Livre Egyptien des remèdes ». L’aloe vera était utilisée pour des usages religieux ou magiques mais aussi pour des usages médicinaux et cosmétiques.
Cléopâtre prenait des bains composés d’aloe vera pour garder sa beauté ! Néfertiti elle aussi composait ses produits de soin avec de l’aloe vera.

Encore aujourd’hui une coutume persiste.
Pour apporter prospérité et santé au sein d’un nouveau foyer, une Aloe Vera était placée au-dessus de la porte d’entrée de l’habitation neuve.
Cette coutume était déjà présente dans l’Antiquité !

Les marchands Arabes furent les premiers à maîtriser la transformation de l’AloeVera en extraits pour la commercialiser.

En Afrique

Au Cap de Bonne Espérance, le botaniste anglais M.Miller a découvert l’Aloe Vera Barbendensis Miller, mais aussi l’Aloe arborescens Miller ou l’Aloe africana Miller.

« L’explorateur Sir Robert Burton rapporte que les Gallas, un peuple installé en Éthiopie et en Somalie, plantent des Aloe Vera autour de leur tombe: lorsqu’ils fleurissent, cela indique que la personne décédée a réussi à entrer dans les jardins de Wak, le créateur. »

L ’Aloe Vera était et est encore aujourd’hui une plante médicinale fortement présente pour soulager tous les maux.

En Asie

Aux alentours du VIe siècle av J-C, les marchands arabes ont exportés l’Aloe Vera en Inde, au Tibet, en Malaisie, à Sumatra, dans les Indes occidentales et jusqu’en Chine.

« Dans la médecine Ayurvédique, d’après le Docteur Vasant Lad, l’Aloe Vera a fait naître la théorie des trois humeurs de l’ayurveda. L’Aloe Vera est défini comme anti-vata, anti-pitta, anti-kapha. De sorte qu’il ne perturbe pas les humeurs et qu’au contraire, il les équilibre dans le corps ! »

En Inde la plante pousse très facilement. Les habitants peuvent directement l’utiliser fraîche.

En Espagne

« Quatre végétaux sont indispensables au bien-être de être de l’homme: le blé, le raisin, l’olive et l’Aloe. Le premier l’homme: le blé, le raisin, l’olive et l’Aloe. Le premier le nourrit, le second élève son esprit, le troisième lui le nourrit, le second élève son esprit, le troisième lui apporte l’harmonie et le quatrième le soigne. apporte l’harmonie et le quatrième le soigne. »
Christophe Colomb (1451 Christophe Colomb (1451-1506) 1506)

Christophe Colomb appelait l’Aloe Vera « le docteur en pot ». Lors de ses explorations, il prenait toujours un plan d’Aloe Vera.

L’Aloe Vera poussait abondamment en Espagne et au Portugal. Les Pères jésuites Espagnols et Portugais, au XVe et au XVIe siècles, connaissaient parfaitement les textes anciens sur les propriétés de la plante, et ainsi sa culture et l’utilisation du jus frais.

En Occident

Que ce soit en Russie, en Suède ou en Europe du nord, l’Aloe Vera a été envoyée séchée ou en poudre, pour que les scientifiques puissent étudier toutes ses vertus. Ils voulaient affirmer par des études, les vertus qui lui été appropriées depuis dans de milliers d’années.

En Suède, les médecins affirmaient qu’avec « 7 à 8 gouttes de ce remède chaque matin dans du vin, du thé ou du bouillon, on vit longtemps sans avoir besoin de saignée ni de médecin…Il a ceci d’admirable qu’il est utile à tout » On le connaît de nos jours sous le noms d’Elixir Suédois !

À ce jour, la médecine affirme que cette plante aussi exceptionnelle, n’a toujours pas livrée tous ses secrets. Des études sont réalisées tous les jours pour découvrir ses vertus et pouvoir  aider des civilisations entières à soigner leurs maux !.

Source : "le docteur vert" de Robert DEHIN